Lors du projet d’exposition Iles de France et d’ailleurs, mené en partenariat avec l’ENSAPC, l’ASSFAM et les Archives Nationales, je rencontre Hul, femme cambodgienne réfugiée politique suite à la dictature des Khmers Rouges. C'est sur la narration de son histoire que je décide de travailler: partir du singulier et de l'intime pour penser à la pluralité des migrations, d’une histoire orale plutôt que des archives historiques. Etre à l’écoute et défier ainsi l’autoritarisme de l’archive visuelle. Travailler avec son auto-narration en prêtant attention à l’interprétation qu’elle livre elle-même. Décentrer le regard, entrer dans une forme de subjectivité impliquée, inclusive et nomade. Le film né de cette rencontre mêle à sa parole - à la matérialité de sa voix - mes archives vidéo personnelles, traversées par de multiples flux. 
















Hul 

2016
exposition Iles de France et d’ailleurs, aux Archives Nationales, Pierrefite 


© Celine Drouin Laroche. Tous droits réservés.